Les âmes perdues ou errantes

Les âmes perdues ou errantes :

L’homme de par ses différents corps énergétiques vibre d’une manière plus ou moins élevé : nous appelons çà le TAUX VIBRATOIRE d’une personne.

Ce taux vibratoire est à ne pas confondre avec le TAUX DE VITALITÉ qui lui évalue l’état de santé de la personne.

Le taux vibratoire est très élevé chez les personnes qui pratiquent les prières, la méditation, la relaxation, etc. toutes sortes de pratique leur permettant d’augmenter leur vibrations en se connectant avec l’Énergie Universel de Vie qui nous entoure, ou avec l’énergie Divine, quelques soient leurs croyances.

Plus ce taux est élevé, plus les personnes irradient : ce sont auprès d’elles en général que l’on aime être car on ressent une certaine paix et sérénité.

Lors des passages par les différentes initiations Reiki, on constate que le taux vibratoire des personnes initiées s’élève au fur et à mesure des degrés enseignés.

 

A l’inverse il existe des taux vibratoires négatifs qui polluent les personnes, mais aussi les lieux.

On notera qu’une personne très élevée en spiritualité comme le Dalaï-lama augmente les vibrations des lieux où il séjourne.

De ce fait, on peut comprendre que des lieux chargés d’énergies négatives vont également avoir des répercussions sur notre organisme et de là sur notre taux vibratoire en l’abaissant.

Qui ne s’est jamais senti mal sur des lieux de massacre, sacrifice, etc ?

Mais outre les lieux chargés d’histoire dramatique, de souffrances et d’horreurs qui ont gardé une énergie négative, une mémoire négative, il existe des entités qui elles-aussi peuvent perturber notre taux vibratoire.

Les entités négatives sont présentes un peu partout, particulièrement dans les endroits où il y a beaucoup de passages, dans les lieux chargés d’histoire, dans des ruines, des anciennes demeures, les hôpitaux, etc. et il peut y en avoir aussi dans nos maisons.

La plupart des entités sont inoffensives mais elles abaissent le taux vibratoire du lieu et de nous-mêmes si elles cherchent à « entrer en nous » pour se régénérer.

Qui sont ces entités négatives ?

Le plus souvent il s’agit de personnes décédées  trop subitement, ou à l’issu d’une mort tragique, ou d’un accident violent, d’actes de guerre ou d’attentats, de barbaries ou de catastrophes naturelles et qui ne comprennent pas vraiment ce qui leur arrive. Certaines ne sont pas conscientes de leur mort et croient continuer à vivre.

D’autres ne veulent pas accepter leur mort, soit parce qu’elles n’ont pas compris qu’elles étaient mortes, ou ne sont pas prêtes à quitter leur proches, ou parce que ce sont les proches qui les retiennent par leur chagrin  ou encore des personnes qui sont trop attachées à un lieu. Ce lieu qui n’est pas forcément le lieu de leur vie passée.

Certaines entités s’accrochent aux humains et pompent leur énergie afin d’alimenter les leurs qui s’affaiblissent petit à petit. Elles sont attirées par les gens qui ont des faiblesses et qui de ce fait on un taux vibratoires bas, qui leur est de ce fait accessible.

Les personnes ayant un taux vibratoire élevé ne sont pas « attaquables » par les entités car leurs vibrations élevés ne leurs sont pas accessibles. Elles vibrent dans une dimension trop élevée.

Les entités ne peuvent polluer que les personnes qui ont des taux vibratoires proches des leurs.

Ces âmes perdues peuvent errer des années et se nourrir de nos énergies, en passant de l’un à l’autre ou en restant sur une même personnes et déclencher des troubles tels que troubles du caractère, maladies, irritabilité, fatigue, etc. puisqu’elles pompent notre énergie.

Les gens extrêmement angoissés, fatigués, dépressifs, sans cesse malades sans raison apparente, peuvent avoir une entité accrochée à eux. Les énergéticiens savent identifier ce genre de pollution.

Dans tous les cas, elles ne doivent pas rester là, elles pompent notre énergie sans le vouloir et altèrent notre santé mentale ou physique par leur détresse à errer. Il faut les accompagner en douceur vers le passage après la mort. Tout comme il faut éviter de retenir un proche décédé par son chagrin ou l’absence de deuil, car celui-ci par votre chagrin, peut ne pas vouloir se séparer de vous non plus. Ce n’est pas lui rendre service que de le retenir, au contraire, il a besoin d’aide pour être accueilli dans la lumière, par les anges qui l’y guideront dans l’Amour absolu.

Le Reiki permet d’aider ces âmes perdues à rejoindre la lumière ou la sphère de pardon afin de les libérer.  Le Reiki est passeur d’âme.

Lors d’un soin, il n’est pas rare de découvrir de genre de pollution dans les corps énergétiques des personnes recevant un soin.

Ces âmes perdues ne sont pas méchantes et ont besoin de notre aide.

Quelques fois lorsqu’elles se rendent compte qu’il faut qu’elles partent mais n’y parviennent pas, elles feront tout leur possible pour se manifester à nous (Bruit, objet qui tombe, ouverture de tiroir, etc.), afin de se faire connaître et surtout obtenir de l’aide. Car c’est de ça dont elles ont besoin lorsqu’elles errent depuis longtemps, leur taux vibratoire s’affaiblit et elles doivent parvenir à partir pour s’élever et entamer leur parcours dans l’au-delà.

Le parcours sera différent selon les âmes, mais il est nécessaire à leur évolution et leur réincarnation ultérieure.

Le Reiki permet ce passage de lumière. Si vous avez des doutes,

contactez-nous !

Sur photos, à distance nous pouvons intervenir aussi bien sur une personne que sur le lieu en question.

Les entités dans les lieux peuvent être à côté de vous au quotidien,  de passage, mais également dans les murs ou le sol.